Coupure estivale

Comme je suis moins active sur le blog durant l’été, c’est le moment de découvrir la sélection de produits d’été de la Team Etsy Petit Paris ! Ce collectif est plein de gens talentueux qui font de superbes choses de leurs mains.

C’est par ici !

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Joyeux 14 juillet !

14 juillet

Si Internet a raison, nous sommes le 26 messidor 225.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Taking a wee break

Me voici de retour après quelques jours à Édimbourg. J’ai un faible pour l’Écosse depuis des années maintenant, mais je n’avais jusqu’à présent visité que les Highlands. Cette fois, je suis restée en ville. Voici quelques photos !

 

Holyroodhouse Abbey, à côté du Palais

 

Holyrood Park

 

Holyrood Park (oui oui, c’est dans Édimbourg)

 

Holyrood Park, avec vue sur la ville

 

Bobby, le fidèle petit chien qui attendait sur la tombe de son maître

 

Old town (vieux centre de la ville)

 

Ce ne serait pas un vrai voyage en Écosse sans un peu de whisky…

 

Dean Village

 

Je recommande Édimbourg à tous ceux qui aiment les vieilles pierres, les collines verdoyantes, l’odeur de la mer et les bus à double étage. Il y a des dizaines d’endroits intéressants à visiter, des châteaux et rues médiévales aux musées d’art moderne. On peut aussi errer tranquillement dans les rues comme je l’ai fait. C’est une excellente destination pour un long week-end.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Croquis #8 – Fête de la musique

fête de la musique

Bonne fête de la musique à tous !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’art délicat du marketing genré

Il y a quelques temps, je me suis mise à fabriquer des boutons de manchette. J’avais envie depuis un moment de créer des bijoux pour homme. Je ne m’attendais pas à être confrontée au type d’obstacle que je déteste le plus, qui m’ont fait bien plus douter de mes choix créatifs que d’ordinaire.

Les bijoux, c’est pour les filles

Cette notion, aussi sexiste et débile qu’elle soit, est partout. Les hommes, les vrais, ne portent pas d’accessoires, ils ne s’intéressent pas à la mode et dans le cas contraire il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez eux. Je ne vais pas m’appesantir sur ce sujet parce qu’il y a tant à dire et que je ne me sens pas qualifiée pour. Mais notre société a de gros problèmes à régler.

 

Pour eux les hommes

Quand on cherche « bijoux pour homme » sur internet, on tombe sur des choses simples avec du cuir, du métal, de la chaîne. Les designs sont tout en angles et en lignes droites, les couleurs sont foncées, les coutures larges, les finitions brutes.

Apparemment, l’homme du vingt-et-unième siècle est une sorte d’ours des cavernes en costume chez qui tout est large et robuste (il y avait tellement de potentiel ici pour une blague sur la taille et/ou sur la dureté, soyez heureux que j’ai de la classe).

Là-dessus, me voilà qui débarque avec mon amour des formes rondes et des couleurs gaies, prête à conquérir le marché mâle. J’adorerais créer des bijoux en cuir, mais ce n’est pas le genre de chose qu’on peut improviser ; il y a beaucoup à apprendre et ce n’est pas le bon moment. Le métal arrive, mais lentement. Tout ça n’était pas follement prometteur…

 

Désuet ou rigolo

Après un temps de réflexion, j’ai opté pour un premier accessoire facile à créer, les boutons de manchette. J’aimais cette idée car elle me permettait de rester sur mes matériaux de prédilection : le métal et les pierres naturelles.

Mais les boutons de manchette, c’est vieillot ou c’est marrant : pour autant que je sache, de nos jours, on n’achète des boutons de manchette que pour de grandes occasions comme un mariage, ou bien pour faire un cadeau-blague. Je trouve que ça en dit long sur l’évolution de la masculinité dans la mode à travers le temps. Aujourd’hui, les accessoires pour hommes sont très limités, comme les types de vêtements. Tenue professionnelle ? Pas grand-chose à part le costume cravate. Tenue de soirée ? Costard aussi, éventuellement un smoking si c’est très formel.

Pour les femmes, quel que soit le jour ou l’occasion, il y a des tas d’options possibles ! Qui a décrété que les hommes n’aiment pas diversifier leurs tenues mais les femmes, oui ? Pourquoi est-ce considéré comme efféminé pour un homme d’aimer les bijoux ? Et pourquoi un accessoire «efféminé » sur un homme serait-il une si mauvaise chose, d’abord ?

 

Sortir du marketing ordinaire

Nous sommes tous influencés par les kilotonnes d’images et de sons quotidiens qui propagent les pires clichés. Je regarde mes créations et me demande : « Est-ce que c’est trop féminin ? ». Puis je m’énerve contre moi-même de tomber dans ce piège.

Il me reste à trouver l’équilibre délicat entre la volonté de fabriquer des choses qui sortent de ces carcans idiots et celle de les vendre. Ce n’est pas facile de concilier ses convictions profondes avec… eh bien, le marketing en général.

 

Au final, j’ai quand même créé mes boutons de manchette. Leur style me correspond et j’en suis contente. Je ne suis pas du genre à me laisser décourager par des idées que je méprise.

jewellery for men

Ça vous semble girly, ça, vous ? Moi, je ne sais plus. J’ai décidé que je m’en fichais.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Centième article de blog !

Pour célébrer mon 100article de blog, je vous propose un tour d’horizon de mes blogs favoris. Attention, je préviens : c’est assez éclectique et il n’y a rien sur la création de bijoux… Je ne lis pas tellement de blogs orientés création ou DIY. Quand je navigue sur internet, je recherche plutôt d’autres sujets, pour changer.

100th blog post

Cali Rezo — Graphiste, peintre, musicienne, Cali Rezo est une artiste infatigable et fascinante.

Bouletcorp — Dessinateur de bande dessinée, Boulet blogue depuis plus de dix ans avec humour et dessin de qualité plein de petits traits.

Trucs de blogueuse — Ressource très utile pour apprendre à bloguer pour de vrai.

Juste après dresseuse d’ours — “Jaddo”, médecin généraliste, raconte son expérience, ses réflexions de praticien et ses patients (entièrement anonymement, bien entendu).

Projet crocodiles —Des témoignages de harcèlement et de sexisme ordinaire en bande dessinée.

French Kilt — Je suis légèrement fascinée par l’Écosse et les anecdotes de ces Français expatriés à Édimbourg sont passionnantes.

What the fuck France (chaîne Youtube) — Paul Taylor est anglais mais vit en France. Il y beaucoup de choses françaises qu’il ne comprend pas pour trois raisons.


Quels sont vos blogs préférés ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fête des Mères 2017

fête des mères

Joyeuse fête des Mères !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tutoriel origami : guirlande de grues

Comme promis, voici un nouveau tutoriel.

Je vais vous montrer comment réaliser ce genre de jolie guirlande en origami.

L’origami est une activité relaxante et agréable que je recommande à tous. Plier du papier avec application a quelque chose d’apaisant, comme broder ou tricoter :  c’est probablement dû à la répétition de gestes simples.

Je fabrique des guirlandes avec des grues, le pliage le plus connu, mais bien entendu il y a des centaines d’autres formes parmi lesquelles choisir.

 

Ingrédients

Il vous faut : 

  • 5 feuilles de papier origami (10 x 10 cm) ;
  • 70 cm de fil câblé ou de fil assez solide ;
  • 16 perles « toupies » en cristal Swarovski (cf. ci-après) ;
  • 17 perles à écraser ;
  • 1 petite perle en métal doré (2 mm) ;
  • 1 perle plus grande (12-16 mm) ou un pompon ;
  • 1 tige à tête plate ;
  • 3 pinces : coupante, plate, bout rond.

origami garland tutorial

J’ai sélectionné quatre sortes de cristaux Swarovski, visibles ci-dessus :

  • 5 toupies brun clair (4 mm) à fixer sous les grues car une perle à écraser est trop petite pour les faire tenir en place ;
  • 5 très petits cristaux de la même couleur (2 mm) pour aller sur le dos des grues ;
  • 4 cristaux noirs (4 mm) pour aller entre les grues ;
  • 2 cristaux jaunes (4 mm) à fixer sur les boucles supérieure et inférieure de la guirlande.

Choisissez bien sûr les perles et couleurs que vous voudrez !

 

Étape 1 : les grues

Pour ce tutoriel, j’ai choisi des papiers dans des tons jaunes ensoleillés. Certaines feuilles sont unies et d’autres ont des motifs ; j’aime mélanger les deux.

origami garland tutorial

Tout d’abord, c’est parti pour le pliage ! Voici comment plier une grue en origami. Il nous faut en réaliser 5.

origami garland tutorial

Plus que trois ! J’aime écouter de la musique ou un podcast tandis que mes mains sont occupées.

Et voilà ! Cinq jolies grues jaunes.

Piquez le dos de chaque grue avec une épingle ou une aiguille pour pouvoir passer le fil à travers ensuite. Inutile de percer un trou sur le ventre car le pliage laisse déjà un espace à cet endroit.

Étape 2 : la boucle supérieure

Nous allons commencer par la boucle qui servira à suspendre la guirlande. Enfilez une perle à écraser sur le fil câblé et faites une boucle en faisant repasser le fil dans la perle, comme sur la photo ci-dessous. Laissez dépasser un petit bout de fil pour que la perle ait une bonne prise.

Écrasez la perle avec la pince plate.

origami garland tutorial

Enfilez un cristal jaune et faites-le passer dans le bout de fil qui dépasse pour le masquer. Si ce bout de fil est trop long, coupez-le. Enfilez ensuite une autre perle à écraser jusque sous le cristal et aplatissez-la.

La boucle supérieure de votre guirlande est prête !

Étape 3 : perlage

À présent, enfilez une grue et les cristaux qui les accompagnent, dans l’ordre : un petit cristal brun, une grue, un grand cristal brun, et enfin une perle à écraser.

Je ne mets pas de perle à écraser au-dessus des grues ; ce n’est pas nécessaire et le résultat est plus esthétique ainsi.

Laissez environ 5 cm de distance entre le premier cristal jaune et le petit cristal sur le dos de la grue. Puis écrasez la perle en-dessous.

origami garland tutorial

Pour cette manipulation, je trouve plus commode de suspendre la guirlande pour travailler à la verticale. La gravité aide pour les mesures : soulevez les grues et perles tout en haut, puis laissez-les doucement descendre jusqu’à atteindre l’emplacement choisi. Pincez le fil juste sous la perle à écraser pour tenir le tout en place, puis aplatissez la perle.

origami garland tutorial

Une fois que votre première grue est installée, enfilez une nouvelle perle à écraser à environ 4 cm de distance de la précédente et aplatissez-la. Enfilez un cristal noir et une autre perle à écraser, aplatissez-la. Ensuite, ce sera une grue suivant le même modèle que la première, puis un cristal noir, puis une grue, etc. Répétez cinq fois en terminant par la dernière grue. Voici le schéma des mesures :

Étape 4 : la boucle inférieure

Même idée que la première boucle.

Enfilez et aplatissez une perles à écraser à 5 cm de distance de la précédente. Enfilez un cristal jaune et une autre perle à écraser. Avec la pince à bout rond, faites une petite boucle en faisant repasser le fil dans la perle à écraser et le cristal. Coupez la longueur de fil câblé en trop pour que la boucle soit discrète. Écrasez la perle.

origami mobile

Étape 5 : alourdir l’extrémité

Il vous reste désormais une grande perle, une petite perle et une tige à tête plate. J’aime utiliser des perles en forme de goutte pour mes guirlandes, mais un pompon rend très bien aussi. Veuillez seulement à ce qu’il soit assez lourd pour que le fil câblé soit tendu quand on suspend la guirlande.

Enfilez les perles sur la tige.

Coupez l’excès de tige avec la pince coupante. Je laisse environ l’épaisseur d’un doigt, comme sur la photo.

Avec la pince à bout rond, faites une boucle ; ne la fermez pas encore.

Accrochez cette boucle ouverte à celle de la guirlande, puis fermez-la avec la pince plate.

Félicitations, votre guirlande est terminée ! Vous pouvez l’accrocher où vous voulez. Elle sera du plus bel effet sur un mur, à côté d’un miroir, d’une fenêtre ou d’une porte. Les grues pivotent librement sur le fil et bougent avec le vent.

Origami mobile

origami mobile

Il y a de nombreuses variations à faire sur ce thème : vous pouvez accrocher plusieurs guirlandes à un bâton et en faire une décoration murale large ou un rideau. Ou bien vous pouvez les fixer sur un cadre circulaire pour faire un mobile à accrocher au-dessus d’un berceau. La limite n’est que votre imagination… donc il n’y en a aucune !

Bonnes créations !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Créations #9

J’ai récemment expérimenté avec de nouveaux styles. Pour être tout à fait honnête, je ne m’intéresse pas vraiment à la mode. Quand je dis « pas vraiment », j’entends que la notion seule me fait lever les yeux au ciel et parfois vomir. Mais c’est une histoire que je raconterai une autre fois.

Je fabrique les produits qui me plaisent, ce qui n’est évidemment pas la meilleure stratégie commerciale. Par chance, je peux me fier à ma collègue L., qui adore les accessoires et me signale ce qui est à la mode ces temps-ci (ne me faites pas dire trendy).

choker bolo wrap
Collier lasso ras du cou, agate « mousse » et plumes argentées
choker necklace
Collier ras du cou en galon vert brodé
pendant necklace
Pendentif argenté, agate bleue
berber earrings
Boucles d’oreille, perles traditionnelles berbères en émaux
bolo wrap necklace
Collier lasso ras du cou, perles en verre de Bohême
Rendez-vous sur Hellocoton !

Origami love

origami garland

Je vais probablement faire un tutoriel pour ce type de guirlande en origami bientôt. C’est super facile à faire.

origami garland

En attendant, bon week-end à tous !

Rendez-vous sur Hellocoton !